LA
FONTE
DE
K

La Fonte de K est un récit de voyage au Groenland de deux interprètes partis faire le travail de deuil d’un ami pas encore suicidé. Ils seront hantés par le fantôme du sociologue français Émile Durkheim travesti en jeune s’écriant « Partez ! Mes amis, je suis mort ! Je ne sais plus ni me projeter, ni faire récit car je refuse la marche. » Le récit de voyage sera la mise en scène de récits de vie récoltés pendant l’expédition. Nous insisterons sur l’importance de se raconter et nous inventerons d’autres manières de faire récit de soi.

Télécharger le dossier de création
Aller à l’espace pro
Aller aux actions de médiation

Celui qui a été ne peut plus désormais ne pas avoir été : désormais ce fait mystérieux et profondément obscur d’avoir été est son viatique pour l’éternité. Vladimir Jankélévitch

Je ne lui fais pas dire. Émile Durkheim

montage-photo7-sun3d

TENTATIVE D’ALLER VERS LE GROENLAND, PRÉPARATION DE
L’EXPÉDITION
DÉPART EN AOÛT 2018

Durée de l’expédition : 3 semaines.
Budget : 400 euros.
Départ : Toulouse (France).
Les porteurs du projet discutent du pragmatisme de ce budget et craignent de finir entre Montauban et Lorient. L’objectif étant la quête, la projection, ils réfléchissent.

montage-photo3-old-cadre

Distribution

Conception, jeu, mise en scène et texte : David Malan

Conception, jeu : Juliana Béjaud
Conception lumière, régie, jeu : Louise Brinon Himelfarb

Regard extérieur à la création de la maquette : Alain Béhar

Aide à la dramaturgie : Enrico Clarelli, K
Conception musicale : Paola Stella Minni, Konstantinos Rizos

Réalisation d’objet scénographique : Cyril Cabirol

Coproductions (en cours)
Ministère de la Culture, (Dispositif de compagnonnage / Compagnonnage avec Alain Béhar, Compagnie Quasi )/ Université Toulouse Jean Jaurès (UT2J) (31) / Le Vent des Signes (31) / Les Bazis (09) / Traverse (65) / Théâtre du Grand Rond (31)

Soutiens / Accueil en résidence
Conseil départemental de la Haute-Garonne (31), La région Occitanie, la mairie de Toulouse.
Mix’art Myrys (31), Le Vent des Signes / Le théâtre du Sorano (31), La Grainerie (31), Le CIAM Université Toulouse 2 Jean Jaurès (31), Théâtre des 13 vents (34), Centre culturel de Ramonville (31), Le Tracteur (31), Les Bazis (09), Traverse (65), Le théâtre du Pont Neuf (31), Le Ring (31)

montage-photo6-coeur
montage-photo4-contrast
montage-photo1-sature
montage-photo5
© Design Loran Chourrau  /Photos groupe amour amour amour

© Design Loran Chourrau /Photos groupe amour amour amour

LA
FONTE
DE
K

Taille XL, spectacle

Distribution

Conception, jeu, mise en scène et texte : David Malan
Conception, jeu : Juliana Béjaud
Conception lumière, régie, jeu : Louise Brinon Himelfarb
Regard extérieur à la création de la maquette : Alain Béhar
Aide à la dramaturgie : Enrico Clarelli, K
Conception musicale : Paola Stella Minni, Konstantinos Rizos
Réalisation d’objet scénographique : Cyril Cabirol

LA
FONTE
DE
K

Taille M, performance

Il s’agit d’une version légère et musicale de La Fonte de K.
Un trio, texte/danse/batterie

Pourquoi une forme performance du spectacle La Fonte de K ?
Pour être léger en technique et aller dans d’autres lieux, ne pas s’adresser qu’aux lieux consacrés au théâtre et amplifier la légèreté, le ludique particulièrement recherchés dans La Fonte de K.
Créer une connivence avec le public et s’amuser des résonances avec chaque lieu.

Distribution
Avec Maxence Doussot, Juliana Bejaud et David Malan

Technique
En autonomie avec un espace de jeu de 5 mètres sur 4 mètres, négociable.
Le groupe s’engage à jouer dans l’espace tel qu’il est.

LA
FONTE
DE
K

Taille S, lecture théâtrale

Il s’agit d’une lecture théâtrale du texte en duo, très adaptée aux médiathèques, cafés, musées, rues … et autres lieux publics dédiés à la promotion de la littérature et du théâtre contemporain.

Distribution
Avec Juliana Bejaud et David Malan

Technique
A fournir par l’organisateur une table et deux chaises.

Vous pouvez écouter le début ici :